MAISON LOÜNO
à préparer chez soi

Journal recettes et interviews de femmes créatives

Idées recettes pour notre pain noir bio sans gluten et interviews de femmes créatives qui osent et qui avancent.

JOURNAL

 

Si vous avez raté notre fameuse “liste qui fait du bien” envoyée à la petite liste de diffusion,

retrouvez la première partie (cuisine et bureau) ici et la deuxième (salon et salle de bain) ici.

Marion, photographe et barista

Marion est photographe ainsi que barista et bien plus chez Hyppairs à Lyon, un coffee shop et concept store lyonnais, (dans lequel vous pouvez désormais venir récupérer vos préparations Maison Loüno auprès de Marion, une fois commandées ici) ! Marion a ce talent pour photographier des bouts de villes, de voyages, d’aventures, du quotidien, et des moments simples qu’elle rend doux, beaux et précieux. Marion a rapidement quitté ses études de droit pour trouver petit à petit son chemin à elle, guidée par l’instinct et une recherche perpétuelle d’esthétisme. En ce début d’année 2019, j’ai passé quelques jours à Lyon pour interviewer 3 lyonnaises dont j’aime beaucoup le travail, l’univers et l’échange. Marion adore Copenhague donc cela nous a tout de suite fait un point en commun, elle y retourne d’ailleurs en mars, l’occasion de voyager dans cette ville magique à travers ses partages.


Retrouvez Marion au quotidien sur son compte Instagram @marion_cz

parcours

Quel est ton parcours et comment s’est initiée ton aventure dans la photographie et la communication ?

J’ai fait des études en droit, et à la fin de la licence, je ne me sentais plus à ma place. J’ai décidé de mettre mes études sur pause, je suis remontée vivre à Paris. Puis j’ai accepté un CDI dans un café sur Lyon dans l’idée de découvrir le métier avant de partir peut-être vivre à Copenhague. Mais le lieu ne me correspondait pas du tout, j’ai démissionné et décidé de reprendre des études, en communication cette fois. Je recherchais une alternance, puis finalement, mon chemin a rencontré celui d’une attachée de presse qui m’a prise sous son aile. Pas d’étude, j’ai appris directement avec elle et j’ai notamment rencontré ceux qui allaient devenir mes futurs clients. Le milieu des relations presse ne m’intéressait pas réellement, j’ai donc arrêté. Et c’est là que ses clients m’ont dit qu’ils souhaitaient tout de même continuer avec moi, comme secrétaire de rédaction et puis je suis passée community manager.

Pour la photographie, tout s’est fait sur Instagram. C’était pour moi plus un passe-temps, je partageais mon univers à travers les photos. Et puis j’ai été contactée plusieurs fois pour faire des shootings alors je me suis dit « pourquoi pas ? ». 

J’essaie de saisir les opportunités qui s’offrent à moi, sans trop me poser de questions (enfin si bien sur, des tonnes : vais-je en vivre ? Qu’est ce que je veux vraiment faire dans 5 ans ? 10 ans ? Mais je pense qu’il faut savoir sauter d’occasion en occasion). 

88C56FAE-4CB3-4F3A-B236-7DB1186818EE.JPG

As-tu toujours eu l’envie d’être indépendante ou cela s’est-il fait petit à petit ?

C’est plutôt arrivé petit à petit. Il fallait que je crée mon statut d’auto entrepreneur pour pouvoir travailler avec certaines personnes alors je me suis dit que j’allais me lancer. 



Comment vis-tu aujourd’hui la vie d’indépendante ?

Pour le moment, je l’ai un peu mise en pause. Je travaille comme barista depuis quelques mois en CDD chez Hyppairs. On ne va pas se mentir, les débuts d’indépendants ne sont pas faciles et cette opportunité s’est offerte à moi. J’aimais le lieu, il cherchait quelqu’un, et ça a marché ! Ca me permet d’être plus sereine et d’essayer de réfléchir à l’avenir. 

2C2F6451-2A96-43F7-B628-72EDB5013EEF.JPG

Créativité

As-tu un process créatif particulier pour imaginer des recettes, des photos ?

Je m’inspire énormément ! Instagram, mais aussi Pinterest ou les magazines comme Milk, Kinfolk et Cereal m’inspirent au quotidien.

Selon toi, est-ce que l’inspiration entraîne entraîne l’action ou le contraire ?

L’inspiration entraîne l’action ! Si je suis inspirée, je peux passer des heures à faire quelque chose, que ce soit pour une photo, une recette, une création diy…

FOOD

Que représente la cuisine pour toi ?

La cuisine est un véritable plaisir ! J’adore faire le marché le dimanche matin et ensuite, passer du temps en cuisiner, essayer de nouvelles recettes, refaire celles que je préfère, puis me retrouver à table avec les personnes que j’aime. C’est un vrai moment de partage. On cuisine beaucoup dans ma famille : avec ma grand-mère, ma mère et bien sur, ma soeur qui étudie justement dans la restauration. 

3 cantines / cafés où tu aimes te rendre à Paris ou à Lyon ?

Le Kitchen café, le Kitchen café, le Kitchen café ! Sans rire, leurs assiettes de dessert sont incroyables. Mais j’aime beaucoup aussi aller à l’estanco du marché pour un bon jus frais. 

En terme de café, je sais qu’il y en a qui ouvre tous les jours un peu partout, mais je trouve qu’il manque toujours un petit quelque chose, une véritable âme. Je ne me suis jamais sentie aussi bien qu’à Kompa 9 à Copenhague par exemple. Enfin j’adore quand même le Boot Café rue de Pont aux choux à Paris. 

As-tu un petit déjeuner de prédilection ?

Le petit-déjeuner d’Atelier September à Copenhague ! 

Plus sérieusement, pas vraiment… Je n’ai pas encore trouvé le granola parfait que j’aurai envie de manger tous les matins (heureusement je goûte le tien bientôt). Surtout que je viens de découvrir l’huile de coco sur du yaourt, la révélation (le croquant de l’huile qui redurcit au contact du froid) ! 

Mais pour le moment mon petit-déjeuner, c’est surtout un bon thé pour commencer la journée.

vie intérieure

As-tu des routines ou exercices qui te permettent de lutter contre le stress et maintenir ton énergie ?

Absolument pas, et c’est un problème quand tu es une personne très vite stressée ! Ca fait trois mois que je dis que je vais me mettre au yoga, il faudrait… (merci Charlotte qui vient justement de m’offrir un cours)

Mais généralement le lundi, je vois une amie et on se retrouve autour d’un bon goûter. Ca aide à attaquer la semaine du bon pied !

As-tu des mantras ou courtes phrases que tu répètes régulièrement, qui te renforcent et t’aident à garder le cap ?

« Si ce n’est plus tard, quand ? »

Un livre / film / une personne qui t’aide ou t’a aidé dans ton épanouissement personnel ?

C’est peut-être bête dit comme ça mais sans hésiter Pierrick, mon compagnon. Il m’a toujours encouragée dans tous mes projets et il est toujours présent quand je suis confrontée à des doutes, des peurs… Sans lui, je ne sais pas si j’aurai eu le courage de me lancer à mon compte ! Il me pousse à être moi-même et à croire en moi. 

Quel est ton plus grand accomplissement, jusque-là ?

Avoir prouvé à mes parents qu’arrêter mes études n’était pas une erreur si terrible (et recevoir des sms de mon papa qui me dit à quel point il croit en moi). Ce n’était pas gagné au début, j’avais toujours été très studieuse : hypokhâgne, droit… Tout arrêter pour commencer à travailler sans diplôme, ce n’était pas facile à admettre. 

8F1E25FC-933B-4DF7-B930-6A2C05F2C763.JPG
3AB50D51-3BE6-458C-88C4-66415687AFB7.JPG
01F9E811-DA70-4B93-A921-03BE95C333E3.JPG
859707E2-9352-4C2A-B4E7-DD0984AB861F.JPG
946D967E-255C-4CA9-BD2E-BCF08AAD7385.JPG
0CA47186-DFD5-4A63-91F2-F7EC6F8DCEAB.JPG

Marion Czepczor a été photographiée chez elle à Lyon par Louise Skadhauge.